Nous recherchons activement des oeuvres de Ozias Leduc - Buy all works of Ozias Leduc

Ozias LEDUC

1864-1955

VENDU / SOLD


Titre: "Sous-Bois / wood-interior"
Huile sur toile
1914
Format: 9  3/4  x  13   1/4 pouces
Exposition: 
Contribution des artistes canadiens au fonds de secours national français. Ottawa, 1915
Henry L. Auger courtier général, Montréal, 1917
Collection:
M. Rea, Ottawa 1915-1931 (?)
Collection M & Mme Currie, Toronto (1931- by descend)
(Wedding gift of Edward and Sarah Currie-  E&A Currie Building, Toronto )

 

Ozias Leduc 1915
Ozias Leduc 1915

 

La Presse, 28 janvier 1915
Ozias Leduc
Nous partageons avec vous ce film amateur, présentant de rares et émouvantes images animés, muettes.
Il s'agit de la rencontre de l'artiste avec J. Déziel, rédacteur de Arts et pensée, présentant le numéro dédié à O. Leduc en 1954 
We are sharing with you the very rare amateur and moving animated, silent-movie of the painter 

Ozias Leduc 1954
Ozias Leduc 1954

 

Le secours national, Paris 1914
Ozias Leduc


La même année, les artistes ont aussi offerts des oeuvres lors de la vente bénéfice du Patriotic fund. 
Ozias Leduc avait alors offert Effet gris, neige. (18 3/4 x14 1/2 pouces) Collection Séminaire de Québec
Ozias Leduc

 

 

 

Henry L. Auger (1873-1948)
Biographie
[Né à West Boylston, au Massachusetts, le 2 mai 1873], fils d'Honoré Lemaître Auger, fabricant de chaussures et cultivateur, et de Marie-Élisabeth Héroux. Arriva au Canada en 1878.
Étudia à Saint-Léon-de-Maskinongé, chez les Frères des écoles chrétiennes à Yamachiche, à l'Académie de l'archevêché de Montréal, à l'Université Laval et au Monument national à Montréal, ainsi qu'au Collège militaire de Saint-Jean.
Professeur à l'École Saint-Gabriel à Montréal. Agent d'immeubles et d'assurance. Comptable au cabinet des avocats Bisaillon, Brosseau et Lajoie. Gérant de la Caisse populaire Saint-Jacques. Propriétaire d'un bureau d'immeuble à Montréal de 1911 à 1914. Directeur de la Dominion L.H. & Power Co. Secrétaire-trésorier de la Compagnie d'immeubles. Nommé président de la Commission du charbon de bois de Montréal le 29 octobre 1930.
Secrétaire du whip du Parti conservateur, puis du chef de l'opposition à Québec. Échevin du quartier Saint-Jacques à Montréal de 1930 à 1936 et leader au conseil municipal. Élu député conservateur dans Montréal-Saint–Jacques en 1935. Réélu en 1936 sous la bannière de l'Union nationale. Ministre de la Colonisation dans le cabinet Duplessis du 26 août 1936 au 8 novembre 1939. Défait en 1939.
Curateur public de la province de Québec d'août 1945 à mai 1947. Vice-président de la Commission des tramways de Montréal en 1947 et 1948.
Fondateur et président du Club Lafontaine de Pointe-Saint-Charles en 1897. Président de l'Union de la colonisation de Montréal, de la Société Saint-Vincent-de-Paul, de la Société de l'aide aux enfants catholiques de Montréal et de la Société de tempérance. Directeur de la Société des numismates et des antiquaires de Montréal et de l'Association du bien-être de la jeunesse. Élu directeur en 1921 et premier vice-président en 1925 du conseil général de la Société Saint-Jean-Baptiste. Démissionna en 1928 pour prendre la charge d'organisateur-propagandiste. Préfet de la congrégation de la Sainte-Vierge. Marguillier. Auteur d'un album de chansons intitulé Les Chansons populaires.
Ozias Leduc
E&S Currie Building at 58-60 Wellington St. W. TORONTO
April 1904, a constable on patrol discovered flames shooting skyward from an elevator shaft in the E&S Currie Building at 58-60 Wellington St. W.
The fire may have been caused by faulty wiring or a stove that was left burning. Either way, by the time it was discovered, the building was lost to the flames and the fire quickly spread to neighbouring structures. It took nine hours to extinguish the flames with the aid of firefighters from as far as Buffalo, New York. No serious injuries were sustained by Toronto’s second Great Fire, although 5000 workers lost their jobs and there was $10,350,000 in damages.
Ozias Leduc, une oeuvre d'amour et de rêve. 1996
Ozias Leduc
Ozias Leduc

Archives

The Quebec painter Ozias Leduc is known both for his religious and secular works. In his church paintings, he transforms traditional iconography through a Symbolist interpretation. His genre portraits, still lifes, and landscapes are characterized by a warm, intimate quality, sensual lighting, and controlled brushwork. Leduc taught Paul-Émile Borduas and influenced Jean Paul Riopelle.
Leduc began working in 1883 as a statue painter at the T. Carli studio in Montreal. He apprenticed in church mural painting with the Italian artist and set designer Luigi Capello in Montreal and with the painter and sculptor Adolphe Rho in Yamamiche, Quebec. Beginning in 1891, Leduc participated in numerous exhibitions at the Art Association of Montreal, in Ottawa, and in Toronto. After a seven-month stay in Paris in 1897, he developed a growing preoccupation with landscape and with allegorical compositions.
Among Ozias Leduc's 150 church murals are those in his own parish church of Saint-Hilaire (1896-1900), the Chapel of the Bishop's Palace, Sherbrooke (1922), and Notre-Dame-de-la-Présentation, Shawinigan-Sud (1942). He also decorated church interiors in Nova Scotia and the eastern United States.h Bread
Le peintre québécois, Ozias Leduc, est connu autant pour ses œuvres religieuses que profanes. Dans sa peinture destinée aux églises, il concilie souvent iconographie traditionnelle et interprétation symboliste. Intimité chaleureuse, sensuelle luminosité et maîtrise technique caractérisent ses portraits de genre, ses natures mortes et ses paysages. Leduc a enseigné à Paul-Émile Borduas et a exercé une grande influence sur Jean Paul Riopelle.
Leduc commence à travailler comme peintre de statue en 1883 à l´atelier de T. Carli et fait l'apprentissage de la décoration d'église auprès de l´artiste et décorateur italien Luigi Capello, tous deux de Montréal, et auprès du peintre et sculpteur Adolphe Rho de Yamamiche au Québec. À compter de 1891, il participe à de nombreuses expositions à l´Art Association of Montreal (Société des Arts de Montréal), à Ottawa et à Toronto. Après un séjour de sept mois à Paris en 1897, il s'intéresse de plus en plus au paysage et aux compositions allégoriques.
Parmi les 150 murales réalisées par Ozias Leduc dans des églises, mentionnons celles qu'il a peintes dans sa paroisse de Saint-Hilaire (entre 1896 et 1900), celles de la Chapelle du Bishop's Palace à Sherbrooke (1922) et celles de Notre-Dame-de-la-Présentation à Shawinigan-Sud (1942). Il a également décoré l'intérieur de certaines églises en Nouvelle-Écosse et dans l'Est des États-Unis.
Nous partageons avec vous ce film de Albert Tessier (1895-1976), présentant de rares et émouvantes images animés, muettes, des peintres Horatio Walker, Clarence Gagnon, Ozias Leduc et Rodolphe Duguay se rencontrant. 
We are sharing with you the very rare and moving animated, silent-movie of the painters Horatio Walker, Clarence Gagnon, Ozias Leduc and Rodolphe Duguay getting together.

 

François-Marc Gagnon MBAM Série conférence 2005 L'art religieux d'Ozias Leduc
Catalogue des quelques peintures et dessins par O. Leduc, exposés à la Bibliothèque Saint-Sulpice, rue Saint-Denis, Montréal, du 20 février au 15 mars, 1916
 L'Autorité, samedi 11 mars 1916
 La presse, vendredi 3 décembre 1920
 La presse, samedi 13 août 1921
Le devoir, mercredi 2 novembre 1932
 Le Courrier de St-Hyacinthe, vendredi 20 mai 1938
 
Le Courrier de St-Hyacinthe, vendredi 10 mai 1940
Ozias Leduc
Le devoir, samedi 27 mai 1944


Mélanges / notes artistiques et propos littéraires 1946


 Amérique française, 1948, Vol. VII, No 3-3


Ozias Leduc 1953
Ozias Leduc 1953
 
 
La presse,mardi 14 février 1956


Le devoir, samedi 14 janvier 1956


 
 

Contact

355 Template Street
San Francisco, California 94110
+1 (555) 555 1000

Follow Us

© Copyright galeriecazeault.com